Skip to main content
It looks like you're using Internet Explorer 11 or older. This website works best with modern browsers such as the latest versions of Chrome, Firefox, Safari, and Edge. If you continue with this browser, you may see unexpected results.

Odontologie

EBM, EBD ?

Le concept de médecine fondée sur des preuves - ou médecine factuelle - a été développé à la Faculté de médecine de l’Université McMaster (Canada) au début des années 1980, en réponse à l'accroissement constant des publications scientifiques qu'il fallait assimiler et intégrer à la pratique. Le terme anglais « evidence-based medicine » (EBM) est utilisé de façon courante dans le monde entier. Pour l'odontologie on utilise le terme « evidence-based dentistry » (EBD), qui correspond à « odontologie factuelle » en français.
Cette approche s'efforce de fonder, autant que possible, les décisions cliniques sur les données actuelles de la science les plus probantes. Par « données probantes », on entend les études cliniques à plus haut niveau de preuve, en particulier les essais cliniques randomisés, les revues systématiques et les méta-analyses.

Dans une démarche EBM (ou EBD), la décision clinique intègre 3 composantes :
1. les meilleures données actuelles (meilleurs niveaux de preuves) de la recherche clinique
2. l'expérience clinique du praticien
3. les besoins et les préférences du patient

Quelques définitions
Essai clinique : étude qui a pour but d'évaluer l'efficacité et/ou la tolérance d'une substance (médicament, vaccin, etc.) ou d’un dispositif technique à visée thérapeutique, diagnostique ou prophylactique chez l’être humain.
Essai randomisé contrôlé :  étude interventionnelle dans laquelle les sujets par tirage au sort sont répartis dans un groupe recevant l'intervention (groupe « intervention » ou groupe « expérimental ») et un groupe ne recevant pas l'intervention (groupe « contrôle » ou groupe « témoin »).
Revue systématique : selon le centre suisse Cochrane « Une revue systématique est le fruit d’une démarche scientifique rigoureuse constituée de plusieurs étapes bien définies, incluant une recherche de littérature systématique, une évaluation de la qualité de chaque étude considérée et une synthèse, quantifiée ou narrative, des résultats obtenus. Le résultat de ce travail permet de conclure, par exemple, à l’efficacité d’un traitement, le risque d’effets indésirables ou la performance d’un test diagnostique. Parfois les auteurs ne peuvent que constater l’absence de données scientifiques rigoureuses. ».
Méta-analyse : utilisation de méthodes statistiques pour combiner les résultats d'études indépendantes afin d'obtenir des estimations plus précises des effets étudiés (une intervention ou un traitement par exemple).
Les liens et ressources proposés ci-dessous vous permettent d'en savoir plus pour mener une démarche EBD à tous les niveaux.

Liens et ressources utiles pour l'EBD